Escapade à Milan (ou 700km pour une séance de cinéma)

/Escapade à Milan (ou 700km pour une séance de cinéma)

Escapade à Milan (ou 700km pour une séance de cinéma)

Escapade à Milan

(ou 700km pour une séance de cinéma)

du 22 au 24 mai 2010

Cette escapade à Milan fut mon premier voyage de «voyageur» et il s’est organisé un peu par hasard. Je voulais organiser une sortie cinéma sur Paris avec une amie que je n’avais pas vu depuis longtemps mais elle avait déménagé à Milan pour son travail. Qu’à cela ne tienne, je lui ai proposé de venir lui rendre visite. Me voilà donc en route pour une séance cinéma … à 700km de Paris !!!

Jour 1 : premier contact avec la ville

Après un réveil à l’aube mettant fin à 4h30 de sommeil, et un rapide voyage en avion, Fanny et moi arrivons sans parler un mot d’italien. Je pensais qu’avec l’anglais on pourrait se débrouiller … raté. Personne dans notre entourage ne parlait anglais et nous devions acheter un billet de bus. Nous avons tant bien que mal réussi à nous rendre à la gare centrale et retrouver Sophie (notre amie vivant sur Milan). Sophie nous apprend que, si les italiens ne parlent pas anglais, en revanche, ils comprennent très bien l’espagnol (ouf, on va pouvoir s’entendre!).

Nous profitons de cette belle journée pour commencer notre visite de la ville, à pieds bien sur ! C’est parti pour la colonne San Lorenzo, Il corso Ticinese, Il Duomo… La ville semble se préparer pour un grand événement. En effet, ce soir, c’est la final de la ligue des champions de football et l’inter de Milan rencontre le Milan A.C. Il duomo prête donc son parvis pour accueillir un écran géant pour retransmettre le match. Une grande majorité des bar, cafés et restaurant proposent également de retransmettre le match ce soir.

Nous terminons l’après midi an prenant un aperitivo dans un bar. Un aperitivo est un apéritif dînatoire. Pour environ 8 euros on profite d’une boisson et d’un buffet à volonté composé d’un florilège de la gastronomie populaire italienne. Une fois repu, nous repartons nous balader et découvrir les canaux de Milan : Naviglio grande y Naviglio pavese. La chaleur du jour se dissipe et laisse place à la fraîcheur d’une soirée presque estivale. Après cette longue journée, nous rentrons chez Sophie pour une bonne nuit de sommeil.

Jour 2 : Les pieds qui brûlent !

Notre journée commence par un pique-nique dans le parc Sempione le « central parc » de Milan comme dit Sophie. L’avantage de connaître quelqu’un vivant sur Milan, c’est que l’on peut découvrir et profiter des la ville autant par ses attraits touristiques que par ses « pépites » que seuls les locaux connaissent (partage du mode de vie, de lieux méconnus du grand public,…). Suite au pique-nique, nous nous rendons au Cimitero monumentale un lieu pour le moins atypique puisqu’il s’agit …. d’un cimetière !

C’est la cimetière le plus beau qu’il m’ait été donné de voir. L’entrée se fait par un palais où Quatre personnalités italiennes reposent, puis nous entrons dans l’enceinte du cimetière, parc immense où tout est permis en terme de sépulture (temple de 3 mètres de haut, statue en or, …). la balade dans le parc est paisible, des bancs permettent de profiter un peu plus de l’ambiance.

La visite continue avec la célèbre Scala de Milan, lieu mytique de l’histoire de la ville. Je commence à me familiariser avec la langue similaire à l’espagnol, pourtant je n’ai jamais pris aucune leçon d’italien. Après ces deux jours de marche, je m’aperçois que mes nouvelles sandales me cisaillent les pieds, je ne sais pas si je pourrais les supporter longtemps, j’ai « les pieds qui brûlent ! ».

Jour 3 : voler de ses propres ailes !

Aujourd’hui, lundi, Sophie travaille. Elle ne sera donc pas là pour notre dernier jour. Mais après deux jours passés à ses côtés, à apprendre quelques mots de vocabulaire et à m’orienter dans la ville, Fanny et moi sommes maintenant capable de nous débrouiller seuls… de toute façon nous n’avons pas le choix.
Pas de visite prévue mais quelques achats souvenir. Nous nous rendons d’abord au kiosque à journaux pour nous procurer des tickets de métro, nous passons par un marché où nous profitons des fruits gorgés de sucre. Puis nous allons en supermarché car nous voulons ramener des bouteilles de vin, d’amaretto, et des biscuits typique d’ici. Nous trouvons tout notre bonheur.

Le retour est assez folklorique. Arrivés à l’aéroport, l’agent d’escale nous fait comprendre qu’il y a 3kg dans trop de bagage et que chaque kilogramme supplémentaire est facturé près de 20 euros. Petite précision, Fanny et moi n’avions qu’un bagage pour deux. Problème résolu en 5 min. J’ai « lâché du leste » : mes sandales écorcheuses, nos brosses à dent, tous les emballages, sacs plastique, gel douche… et une bonne partie du poids restant, notamment les vêtement ont été mis dans nos sac à dos (bagage à mains).

Peu de temps après, lors du passage au portique de sécurité. L’agent me dit « liquido », j’étais déjà pieds nu, sans ceinture, il fallait en plus que j’ouvre mon sac à dos (bagage à main) pour découvrir ce que j’avais de « liquido ». J’étale donc tous nos vêtements sur le tapis et sors le flacon de désinfectant que j’avais acheté pour mes pieds 2h auparavant. J’ai pris ces mésaventures au second degré mais ça n’a pas beaucoup plu à Fanny. Nous étions maintenant fin prêt à embarquer pour rentrer chez nous.

Cette première escapade reste un moment très enrichissant et un bon souvenir. J’ai maintenant hâte d’être au prochain voyage. Ce qui ne saurait tarder car il est déjà en cour de préparation. Mais au fait, nous n’avons pas fait cette séance de cinéma avec Sophie !!??

Quelques petites curiosités visibles à Milan
_ A Milan, les voitures stationnent contre le trottoir et, ce dernier étant très large, quand la place vient à manquer, les voitures stationnent également sur le trottoir. _ Le stationnement payant se règle grâce à des cartes à gratter valables 1h (pour 1,20 euros) _Dans certaines stations de métro, on peut y trouver des distributeurs de livres (en cas d’urgence sans doute !) _ Dans les bus, les gens n’hésitent pas à laisser leur place aux personnes âgées (encore trop peu répandu en France).

Par | 2018-12-12T11:37:00+00:00 février 2nd, 2015|Carnet de voyage|2 Commentaires

2 Commentaires

  1. call girls in delhi janvier 31, 2019 à 5:54 - Répondre

    Do you feel hhow nice it caan end result for you? https://www.toprussianescort.com

    • Romain
      Romain janvier 31, 2019 à 6:17 - Répondre

      This travel gave me a lot of fun and teach me to catch the opportunities when they come to me.
      Thanks for your com.
      Enjoy.
      Romain.

Laisser un commentaire

Restons en contact !

Pour toujours rester informé des dernières actualités voyage et profiter d'offres en avant première, abonne-toi à la newsletter !

Tu recevras en cadeau ta checklist pour une trousse de secours tout terrain !

Nous respectons votre vie privée